• Madama Butterfly Un bel di Vedremo Maria callas

     



    un beau jour,
    Nous verrons une fumèe
    Se lever aux confins de la mer.
    Et puis le navire apparait.
    Et puis le navire est blanc.
    Il entre dans le port.
    Tonne son salut.
    Regarde donc ! Il arrive,
    Je n'ose pas aller à sa rencontre.
    Mais non , je rest là,
    Au bord de la colline,
    Et j'attends longtemps.
    cette attente
    Ne me semble pas longue.
    On peut distinguer
    Dans la foule,
    Un homme
    Qui gravit. La colline.
    Qui est-il? Qui est- il.
    Et comme il arrive,
    Que dit-il? Que dit-il?
    Il appellera de loin, "Butterfly!"
    Sans y Rèpondre, je resterai cachèe.
    Un peu pour ne pas mourir
    a la pemière rencontre ;
    Et lui, chagrinè,
    Clamera;
    " Ma petite Femme
    Au parfum de verveine!"
    Doux noms qu'il avait l'habitude
    De me donner.
    Tout ceci arrivera,
    Je te le promets.
    Sois sans peur.
    Avec une confiance sure,
    Je l'attends.


    Tags Tags:
  • Comments

    1
    Monday 5th June 2006 at 13:07
    on est fan
    ou non ! yes yes
    2
    Wednesday 25th October 2006 at 20:29
    Like
    cexhib, We'll be fan or no. But we oblige to recognize the voice. One of the best voice...
    3
    Thursday 26th October 2006 at 18:37
    Thank you
    AGAINST*, one of my biggest sorry is to have born to late. To see the voice of the 21th century, Live. Greatings from Amsterdam. "JdS" surprised me with a Portrait painting of Maria Callas some years ago. truly " L' Incomparable " Best wishes MMaxi
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Add comment

    Name / User name:

    E-mail (optional):

    Website (optional):

    Comment: